Tuesday, 21 de May de 2024 ISSN 1519-7670 - Ano 24 - nº 1288

Robert Solé

‘Les poubelles s´organisent. En France, on étudie une personnalisation des ordures ménagères : la taxe de chaque foyer serait fixée en fonction des déchets qu´il produit. L´Angleterre a déjà franchi un pas de plus : dans certaines rues de Londres, de petites patrouilles de policiers soulèvent les couvercles pour s´assurer que les habitants ont bien trié. Le verre dans une boîte, le plastique ou le métal dans une autre, les restes alimentaires dans une troisième… Le non-respect des consignes vaut aux récidivistes des amendes de plus en plus lourdes.

Cette police des détritus nous pend au nez. Ici aussi, des spécialistes feront bientôt nos poubelles chaque jour, examinant, tâtant, mesurant et reniflant nos ordures. La confusion des débris n´est plus tolérée. Le regretté Eugène Poubelle (1831-1907), préfet du département de la Seine, se doutait-il où nous mènerait son invention ? Le panier de la ménagère n´intéresse plus nos gouvernants. Oublié, le pouvoir d´achat ! Ils exigent des déchets impeccables, triés sur le volet. C´est la poubelle de la ménagère qu´ils visent désormais.’